facebook pixel

  • VISIT US
    33 winner street, London

Vendre son appartement : les 5 fausses bonnes idées

vendre son appartement
Vendre son appartement est une grande étape dans la vie de chacun. Mais les projets de vente suscitent souvent beaucoup d’idées préconçues et erronées ! Découvrez notre top 5 des fausses bonnes idées qui se répandent le plus chez les vendeurs. 
1. Je ne suis pas pressé / Je peux attendre 
Si vous souhaitez prendre votre temps et attendre l'offre idéale, votre annonce restera (trop) longtemps en ligne. Les acheteurs penseront qu’il ne se vend pas parce qu’il n’est pas au prix du marché ou qu’il a un défaut majeur. Il y a alors deux conséquences possibles :
- vous n’aurez pas d’appel, donc pas de visite et pas d’offre,
- vous recevrez une offre très basse d’un acheteur qui tentera de saisir l’opportunité !

En bref, soit vous ne vendez pas, soit vous vendez très à la baisse. Il faut donc essayer dans la mesure du possible de vendre votre bien rapidement et ne pas attendre indéfiniment. 
2. Je veux le prix le plus élevé, j’affiche mon bien à un prix plus cher que le marché 
Vous vous dites qu’il y aura bien un acheteur qui aura un coup de coeur pour votre bien et qui sera prêt à le payer cher. C’est (très) rare surtout maintenant que les acheteurs peuvent se renseigner aussi facilement en ligne ! Il faut savoir qu’un acheteur passe en moyenne entre 3 et 6 mois à fouiller plusieurs fois par jour les différents sites d’annonces à la recherche du bien idéal. Il identifie très vite les biens surestimés et ne prend même pas la peine d’appeler.

Donc en surévaluant le prix de votre bien immobilier vous risquez d’écarter des acheteurs potentiels. L’annonce perdure ainsi sur le marché et le même schéma que l’on a vu précédemment s’applique. In fine, le propriétaire qui surévalue son bien, vend son appartement moins cher que ce qu’il espérait et surtout que sa valeur réelle sur le marché. Il est indispensable d’afficher un prix juste, qui s’aligne avec le marché. 
3. J'ai besoin de XXX XXX€ pour acheter la maison de mes rêves, il faut que je vende au moins à ce prix 
Vous augmentez votre prix pour obtenir la somme nécessaire à l'achat de la maison de vos rêves ? Ce n’est pas la bonne solution.

L’acheteur n’est pas concerné par votre projet d’achat futur, et cela ne doit pas impacter le prix de vente de votre bien. Si vous souhaitez vendre pour racheter, nous vous conseillons d’anticiper une marge de manoeuvre, au cas où la vente ne se déroulerait pas comme prévu et d’envisager un emprunt pour combler l’éventuelle différence.

Il est primordial d’aborder la valeur de votre bien hors de tout contexte. 
4. Je veux multiplier mes chances de vendre en multipliant les mandats 
Si vous pensez qu’en confiant la vente de votre bien à plusieurs agences vous allez vendre plus vite ou plus cher, vous vous trompez. La signature de plusieurs mandats simples aura les conséquences suivantes :
avoir plusieurs prix affichés, plusieurs annonces avec des photos différentes, qui perdront les acheteurs,
devoir gérer la communication avec plusieurs interlocuteurs, cela vous prendra plus de temps.
séparer les acheteurs, vous privez ainsi les agences de force de négociation car chacune aura moins d’acheteurs à mettre en compétition.

De plus, en faisant cela, les agences finissent en général par mettre en premier les intérêts de l'acheteur, en faisant baisser le prix de vente au vendeur, pour obtenir le meilleur prix à l'acheteur et réaliser la vente (et donc toucher la commission).

Avec un mandat exclusif vous assurez une annonce et un prix unique, ainsi qu’une concentration des acheteurs au même endroit et au même moment. La communication sera plus efficace et la négociation du prix sera maîtrisée. Le processus de vente sera ainsi plus simple et plus rapide. 
5. Mon bien vaut plus que les autres biens concurrents équivalents parce que …
Votre bien est exceptionnel et vous voulez le vendre le plus cher possible ? Malheureusement, il y a de nombreux autres biens exceptionnels et moins chers sur le marché. Etant donné qu’il s’agit de votre bien, il est difficile d’être objectif. L’affect vous poussera à surestimer votre appartement.

Les éléments décoratifs ou encore les installations intérieures que vous avez aménagées ont peu d’impact sur le prix de vente. Vous avez beau refaire la peinture, si elle est jaune il y a de grandes chances pour que les futurs propriétaires la changent. Chacun ses goûts ! Vous devez aborder votre projet de vente immobilière autrement que d’un point de vue émotionnel, mais plutôt de façon rationnelle et objective. 
Marton vous propose les services d’une agence, tout en gardant le contrôle de votre vente, et sans payer de commission ! Vous souhaitez vendre ? Contactez-nous vite !